Un os dans mon assiette !?

Publié le par Elsa

Ce titre fait un peu flipper ... je ne vais pourtant pas vous annoncer que j'hésite à mettre une côte de boeuf ou tout autre bout de viande dans mon assiette, NON !

Vegan ? Pas vegan ?

Quand on devient vegan, on se rend compte que les animaux sont utilisés pour produire à peu près et n'importe quoi ... la liste des bonnes habitudes à prendre est longue et il faut sans cesse vérifier les étiquettes des produits que nous achetons :

  • aliments ;
  • vêtements ;
  • chaussures ;
  • accessoires ;
  • produits ménagers ;
  • produits de beauté ;
  • mobilier ...

Une fois que c'est un réflexe, on ne se pose plus trop la question et les produits étiquetés VEGAN passent aussi au crible. Simple réflexe de consomm'acteur !!

Une liste longue et non-exhaustive ...

Je suis au regret de vous annoncer que cette liste de produits déjà longue va devoir encore s'allonger.

Pourquoi ?

Je me suis récemment rendue compte que bien que ma cuisine soit 100% végétale, le résultat pouvait ne pas du tout être vegan !

Intriguée par une inscription sous une très très jolie assiette que j'ai failli achetée, j'ai fait une recherche sur Internet ... simple curiosité à la base !

Bon, il faut dire que l'inscription en question était assez évocatrice : BONE CHINA ... je sens que les anglophones me voient déjà venir.

Bone China

Ce que j'ai découvert m'a un peu déconcertée et c'est sur Wikipedia que j'ai trouvé le plus d'informations sur le sujet.

La porcelaine à la cendre d’os est un type de porcelaine phosphatique composé, en plus du kaolin, du feldspath et du quartz, d'un minimum de 30 % de cendre d’os désagrégée (Phosphate de Chaux) utilisée comme fondant, d'où le nom anglo-saxon de « Bone China » (porcelaine d'os).

Wikipedia

Un os dans mon assiette !?

Je me demande aujourd'hui, comment, en achetant sa vaisselle dans de grandes enseignes, il est possible d'avoir l'information sur la fabrication d'un produit et les matériaux qui le composent ... ce n'est en tous cas pas inscrit sur les étiquettes.

Pour la petite histoire

La très très jolie assiette ainsi que toutes ses copines sont restées bien sagement dans leur rayon. Ce n'est que une fois rentrée chez moi que j'ai pu pousser mes recherches sur le sujet (peu fructueuses vous l'avez compris) ...

Argument de vente ?

Sur Wikipedia, on lit que les matières premières de la porcelaine à la cendre d'os sont relativement onéreuses, et la production est exigeante en main-d'œuvre, ce qui explique que cette porcelaine conserve un statut de produit de luxe aux prix élevés.

Cela voudrait donc dire que si on achète sa vaisselle dans des enseignes bon marché, on devrait passer à côté de ces vaisselles non-vegan.

FAUX !

On retrouve par exemple chez HEMA le service Verona :

Un os dans mon assiette !?

Le service Verona se caractérise par ses formes rondes et sa haute qualité. Ce service est en New Bone China, un nouveau type de porcelaine. Ce matériel est particulièment résistant et donne au service som aspect rafiné et sa couleur chaleureuse.

Voilà ... je vais tenter de trouver plus d'informations sur le sujet. En attendant, gardez l'oeil ouvert !!

Elsa

Commenter cet article